Le Sacrifice d’Abraham

16 Juil 2019

Le tableau classé de l’église de Tocqueville Le sacrifice d’Abraham est en cours de restauration dans l’atelier d’Agnès Archimbaud. On le voit ici sur un cadre d’extension.

De nombreuses opérations sont nécessaires, depuis le nettoyage, en passant par la consolidation des zônes déchirées, le comblement des manques, les retouches, la fixation sur un châssis, un vernis de protection et le replacement dans son cadre d’origine, lequel est en cours de restauration dans un autre atelier.

Il devrait reprendre place dans l’église pour les prochaines journées du patrimoine en septembre.

Ce tableau du XVIIe siècle, mais dont l’auteur nous reste inconnu, est inspiré d’une gravure du XVIe de Egbert van Panderen, d’après Pieter de Jode(I), c. 1590-1637. (dimensions : hauteur 301mm × largeur 205mm)

Cette gravure a aussi inspiré un plat en faïence de Delft de 40 cm de diamètre par Willem Jansz. Verstraeten, datant du milieu du XVIIe siècle, exposé au Rijksmuseum d’Amsterdam.

Commentaires clos.