Travaux

L’église de Tocqueville est en mauvais état et a besoin d’une importante restauration, comme l’expliquait très bien Michel Leclerc, maire de Tocqueville, lors d’une interview accordée au journal Ouest-France en juillet 2010 :

C’est le plus gros budget de dépense de la commune et si nous avons pu commencer ces travaux, c’est que nous avons fait des économies pendant deux mandats. Pour l’heure, le principal est que notre église soit étanchée.

En 2009 et 2010, nous avons investi 65 000 € pour la réfection de la toiture et 14 000 € pour la restauration de plusieurs vitraux dans le choeur et des meneaux. Nous avons également dépensé 40 000 € pour la couverture du clocher, le remplacement du paratonnerre et des abat-sons.

En projet, nous prévoyons de restaurer le dernier vitrail du choeur, « Jésus bénissant les enfants » et les quatre grands vitraux restant, soit un coût de 18.300 € pour la restauration elle-même et 15.000 € pour la maçonnerie.