Articles de

Meilleurs vœux

1 Jan 2020

Les Patoisants au château

14 Oct 2019

IMG_20191013_155539

Ce dimanche 13 octobre, le château de Tocqueville accueillait les « Patoisants du Val de Saire » pour un spectacle de chants normands et de contes en patois. Cette manifestation que nous organisons pour la sixième fois, a rassemblé une cinquantaine de personnes ravies d’être accueillies dans le domaine cher à notre illustre écrivain et homme politique.

Les Patoisants ont animé avec entrain cette après-midi qui s’est déroulée dans une dépendance du château, transformée pour l’occasion en salle de spectacle. Ce groupe, bien connu dans la région, se donne comme objectif de ne pas laisser mourir un patrimoine précieux : le Patois du Val de Saire, un vieux langage, de vieilles chansons et histoires, qui contiennent beaucoup de psychologie, infiniment d’esprit et une ironie bien normande !

La séance de plus de deux heures était entrecoupée d’un entracte, au cours duquel les bénévoles de l’association ont proposé boissons gratuites et vente de pâtisseries faites maison.

Denis Onfroy, notre président, a remercié le groupe des Patoisants, les bénévoles, ainsi que Stéphanie et Jean Guillaume de Tocqueville pour la mise à disposition des lieux. Il a excusé Chantal Ducouret, maire de Tocqueville, et salué la présence de Michel Leclerc, ancien maire qui initia le programme de travaux de restauration de l’église.

Les Patoisants eurent le dernier mot avec le traditionnel hymne du Cotentin « Su la mé », réclamé par l’assistance, suivi d’un appel aux bénévoles à rejoindre leur groupe : « Nous avons en particulier besoin de remplacer Marianne, notre expérimentée chef de chœur, qui nous a quittés en mai dernier, et dont nous espérons avoir été dignes » a conclu René Bedel, un des piliers des Patoisants.

 

 

Une balade sous le soleil

30 Juil 2019

19

Ce samedi 27 juillet a eu lieu la dixième édition de la balade découverte « Dans les pas d’Alexis de Tocqueville » que nous organisons chaque année. Les conditions climatiques étaient idéales et cinquante randonneurs se sont rassemblés dans l’allée du château de Tocqueville pour un parcours de 7km autour du village.

Avant de revivre la balade avec les clichés de Jean-François, notre photographe, notons la prochaine manifestation organisée par « Châteaux et Manoirs en scène » pour le compte de notre association. Il s’agit d’une pièce de théâtre « Le destin de Pierre », pièce en alexandrins d’Hippolyte Wouters, qui sera jouée le dimanche 11 août à 17h 30 dans les dépendances du château. Entrée : 12€/personne.

Réservation : 06.12.96.86.39 ou chateauxetmanoirsenscene@laposte.net .

La balade en images …

Prêtes pour les inscriptions
Et c’est parti !
Une jeune randonneuse très intéressée
Dans les « caches » de Tocqueville
A l’entrée du parc du château de Gouberville : où est Gilles de Gouberville ?
La gare de Tocqueville attend désespérément le passage du « Tue-Vaques » 
En route vers la Laiterie
L’histoire de la Laiterie, créée en 1909, est passionnante !
Les sentiers sont parfois étroits vers le Moulin de Bas
Devant l’ancienne boulangerie du Moulin
Dans les jardins du Moulin de Bas
Une pause à « La Ferme »
Et c’est reparti …
Arrivée devant l’église et son clocher exhaussé à la fin du 19e siècle
Alexis de Tocqueville a tenu à être inhumé dans le cimetière de son village
L’église : son histoire, les travaux et la vie de notre association
Retour au château et son magnifique parc conçu par Alexis et son épouse Mary
Au fond, le colombier décapité lors de la Révolution …
Et pour clore cette belle journée : un goûter bien mérité !

Une foire aux livres record

18 Juil 2019

Foire aux livres 2019-DL-3a

Notre Association vient de tenir sa désormais traditionnelle Foire aux Livres qui s’est exceptionnellement déroulée sur 2 jours, les 13 & 14 juillet, pour la célébration de sa dixième édition.

Près de 300 visiteurs sont venus chiner parmi les 9000 ouvrages présentés et réaliser de bonnes affaires grâce aux prix modiques proposés. Les ventes ont battu tous les records, près du double de celles des années précédentes, confirmant ainsi l’intérêt porté à cette manifestation. Tout ceci n’est possible que grâce à l’implication de nos bénévoles, en particulier pour la mise en place des 200 caisses de livres, classées par thème.

Les bénéfices viennent accroître les fonds que nous collectons pour aider la commune de Tocqueville à poursuivre les travaux de restauration de son église ; actuellement celle du tableau classé  Le sacrifice d’Abraham est en cours, opération réalisée sous l’égide de la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Cela fait partie d’un programme pluri-annuel qui comprend aussi la restauration du maitre-autel dont la commande vient d’être passée, ainsi que la poursuite de la lutte contre l’humidité.

Un tel programme ne pourrait être mené sans l’aide des services publics (Etat, Département) et le support de la Fondation du Patrimoine auprès de laquelle des dons, ouvrant droit à défiscalisation, peuvent être effectués sur le projet de l’église de Tocqueville : www.fondation-patrimoine.org/2244  . 

Notez aussi sur votre agenda, la Balade « dans les pas d’Alexis de Tocqueville », le samedi 27 juillet. C’est un parcours de 7km autour de Tocqueville, agrémenté de commentaires sur la vie du village et celle de son plus illustre habitant. Départ à 14h dans l’allée du château où le parking est assuré. A l’arrivée un goûter sera servi aux marcheurs dans la salle d’exposition du château. La participation est de 5€ par personne (gratuit pour les moins de 12 ans). Venez nombreux.

Ce n’est pas cher !
Il y a du choix …
La jeunesse aussi était présente.

Le Sacrifice d’Abraham

16 Juil 2019

Le tableau classé de l’église de Tocqueville Le sacrifice d’Abraham est en cours de restauration dans l’atelier d’Agnès Archimbaud. On le voit ici sur un cadre d’extension.

De nombreuses opérations sont nécessaires, depuis le nettoyage, en passant par la consolidation des zônes déchirées, le comblement des manques, les retouches, la fixation sur un châssis, un vernis de protection et le replacement dans son cadre d’origine, lequel est en cours de restauration dans un autre atelier.

Il devrait reprendre place dans l’église pour les prochaines journées du patrimoine en septembre.

Ce tableau du XVIIe siècle, mais dont l’auteur nous reste inconnu, est inspiré d’une gravure du XVIe de Egbert van Panderen, d’après Pieter de Jode(I), c. 1590-1637. (dimensions : hauteur 301mm × largeur 205mm)

Cette gravure a aussi inspiré un plat en faïence de Delft de 40 cm de diamètre par Willem Jansz. Verstraeten, datant du milieu du XVIIe siècle, exposé au Rijksmuseum d’Amsterdam.