Les Patoisants au château

14 Oct 2019

IMG_20191013_155539

Ce dimanche 13 octobre, le château de Tocqueville accueillait les « Patoisants du Val de Saire » pour un spectacle de chants normands et de contes en patois. Cette manifestation que nous organisons pour la sixième fois, a rassemblé une cinquantaine de personnes ravies d’être accueillies dans le domaine cher à notre illustre écrivain et homme politique.

Les Patoisants ont animé avec entrain cette après-midi qui s’est déroulée dans une dépendance du château, transformée pour l’occasion en salle de spectacle. Ce groupe, bien connu dans la région, se donne comme objectif de ne pas laisser mourir un patrimoine précieux : le Patois du Val de Saire, un vieux langage, de vieilles chansons et histoires, qui contiennent beaucoup de psychologie, infiniment d’esprit et une ironie bien normande !

La séance de plus de deux heures était entrecoupée d’un entracte, au cours duquel les bénévoles de l’association ont proposé boissons gratuites et vente de pâtisseries faites maison.

Denis Onfroy, notre président, a remercié le groupe des Patoisants, les bénévoles, ainsi que Stéphanie et Jean Guillaume de Tocqueville pour la mise à disposition des lieux. Il a excusé Chantal Ducouret, maire de Tocqueville, et salué la présence de Michel Leclerc, ancien maire qui initia le programme de travaux de restauration de l’église.

Les Patoisants eurent le dernier mot avec le traditionnel hymne du Cotentin « Su la mé », réclamé par l’assistance, suivi d’un appel aux bénévoles à rejoindre leur groupe : « Nous avons en particulier besoin de remplacer Marianne, notre expérimentée chef de chœur, qui nous a quittés en mai dernier, et dont nous espérons avoir été dignes » a conclu René Bedel, un des piliers des Patoisants.

 

 

Commentaires clos.